FORUM IMPLANTOLOGIE sur le stand ALPHABIO TEC – ADF 2015

Dans le cadre de l’ADF 2015, la société ALPHABIO-Tec, partenaire fidèle de SiCtMieux, a organisé sur son stand un FORUM IMPLANTOLOGIE avec 2 ou 3 thématiques par jour exposées et animées par des praticiens experts.

.

ADF2015

IMG_3434 IMG_3435 IMG_3436 IMG_3438 IMG_3440

 

RETOUR SUR EVENEMENT à l’ADF

Contrairement aux traditions et habitudes de ce salon international, la société ALPHABIO a initié cette année un nouveau mode de communication en invitant les chirurgiens-dentistes à participer à un Forum Implantologie, avec 1 à 3 thématiques par jour animées par des praticiens-experts.

Le stand ALPHABIO avait été spécialement aménagé pour la circonstance, avec un espace dédié aux présentations illustrées sur un grand écran HD.

Le succès de cette formule a atteint son paroxysme avec la conférence attendue du docteur Michel ABBOU sur « les solutions alternatives aux greffes sinusiennes ». Malgré la grande taille du stand ALPHABIO, la capacité en places assises était bien insuffisante et bon nombre de praticiens ont dû suivre cette présentation debout. L’originalité du sujet a suscité un vif intérêt, avec de nombreuses questions qui ont conduit le conférencier à doubler le temps de parole qui lui avait été octroyé… Pour le plus grand plaisir des participants qui ont continué à débattre avec Michel ABBOU sur le stand, autour du buffet.

Tout en reconnaissant pratiquer régulièrement les greffes osseuses infrasinusiennes et fort d’une expérience de plus de 25 ans en implantologie, le docteur Abbou a démontré que nous disposons d’un arsenal thérapeutique autorisant pléthore de solutions cliniques alternatives et fiables, à condition :

  • De bien utiliser nos moyens d’investigation cliniques et radiologiques (cone beam+++) ;
  • De recourir à des systèmes implantaires efficaces tel le système ALPHABIO, inventeur de l’implant spiralé aux propriétés reconnues et imitées aujourd’hui par la plupart des autres grands systèmes ;
  • De faire preuve d’imagination dans l’élaboration de nos plans de traitements… Sans pour autant sortir du domaine des données acquises de la science, qu’il convient de respecter.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *